1/9

PRESSE

CRITICS BELOW :

"Le laboratoire de Merveille : la voix sous toutes ses coutures et cordes (vocales)" ...

"Les voix sont belles, la technique en place. La soprano Laure Poissonnier déploie une ligne intéressante au vibrato tonique et de faible amplitude, avec des graves posés, stables et audibles même face au baryton Nicolas Simeha. (...)qui jouent remarquablement, dansent et parviennent à maintenir une technique de souffle solide avec une détente infaillible dans des situations parfois extrêmes pour le corps puisqu’ils sont constamment manipulés par les danseuses comme des marionnettes, parfois traînés ou roulés sur le sol."
"À la première écoute dans le cadre de l'Académie de l'Opéra national de Paris, le timbre clair et chaleureux de la jeune soprano Laure Poissonnier nous a conquis"
"Laure Poissonnier’s bright-voiced Cupid (...) made her mark."

"Laure Poissonnier ne chante que dans le Prologue, mais son Amour montre qu’elle est une des chanteuses avec lesquelles il faut compter au sein de l’Académie."

"On entend cependant quelques fortes personnalités comme (...) Laure Poissonnier, très épanouie dans le rôle de l’Amour"

"On aurait eu envie d’entendre davantage Laure Poissonnier, distribuée dans le rôle malheureusement bien court d’Amour, dont elle s’acquitte cependant avec une grande musicalité."

"Laure offre toutefois une intensité dramatique remarquable dans sa vocalité"
"Laure Poissonnier (Euridice dans Orfeo) défend avec conviction le rôle ingrat de Mrs Julian, la mère de Kate"
"Remarquons également les vocalises furieuses et réussies de Laure Poissonnier en Mistress Julian"
"Elle forme avec le soprano délicieux de Laure Poissonnier un duo des plus réussis"
"Eurydice, interprétée par Laure Poissonnier est l’objet de toutes les convoitises"
"(Elle) évoquerait même, par la pureté du timbre et le soin du phrasé, le souvenir de Gundula Janowitz"

VOL RETOUR